Connexion-U  souhaite contribuer à un monde numérique sain.   Pour comprendre tous les enjeux, suivez notre Revue de presse de ré-information. 

Pourquoi ré-informer ? Pour donner une voix à ceux qui ne sont pas représentés dans les médias principaux et qui peuvent contribuer  à défendre et à définir des lignes de conduite claires sur l’usage des technologies mobiles, en tout respect du vivant

REVUE DE PRESSE DE RÉ-INFORMATION SUR LES TECHNOLOGIES

Il y a 7 heures

Consultation publique sur la 5G à Bruxelles : enfumage démocratique et fabrique de l’ignorance

Il est regrettable qu’une administration comme Bruxelles Environnement censée être indépendante du pouvoir exécutif publie un rapport aussi orienté, à l’image de la mise en place de la Commission délibérative citoyennes « 5G » par cet exécutif.

Se réclamer des « recommandations » de cette Commission comme il est fait dans le rapport n’est donc pas recevable, que ce soit pour la recommandation « d’adopter une norme d’émission stricte (sic) de 14,5 V/m », les « dispositions environnementales » à prendre, les « mesures complémentaires ou correctrices », etc.

Il y a 3 semaines

Kmart et Bunnings sondés sur la technologie de reconnaissance faciale

Deux géants australiens de la vente au détail font l’objet d’une enquête par le régulateur de la confidentialité pour la manière dont ils traitent les informations personnelles des clients.

Les enquêtes font suite à un rapport du groupe de défense des consommateurs Choice sur l’utilisation par les détaillants de la technologie de reconnaissance faciale.

Suite à la publication de la recherche Choice, les Australiens ont partagé leur colère, qualifiant l’utilisation des caméras avancées et la collecte de données personnelles de « effrayantes » et « dégoûtantes ».

Il y a 3 semaines

Projet d’identité numérique du Québec: le Grand Nuage

 » Par ailleurs, au cours des derniers mois, plusieurs informaticiens de la fonction publique sortent discrètement pour tenter de nous mettre en garde contre les dérives tout à fait inévitables de l’identité numérique. Chargé de développer une application, l’un d’entre eux me décrit ce dont il s’agit. Désirant que son anonymat soit préservé, il passe, de simple citoyen, à véritable lanceur d’alerte. « Ça va ressembler, raconte-t-il,  à l’envoi de messages sur ton téléphone cellulaire, du genre : Bonjour, madame Fournier, vous avez manqué deux paiements chez Hydro-Québec. Durant cette période, nous avons remarqué que vous avez acheté pour plus de cent dollars à la SAQ. Veuillez noter que votre accès à la SAQ est révoqué jusqu’au paiement complet de votre solde Hydro-Québec. » « 

Il y a 4 semaines

Les GAFAM veulent contrôler nos émotions. Peut-on les arrêter ?

Maurice Stucke, auteur et professeur de droit, explique pourquoi les pratiques de Google, Amazon, Facebook et Apple sont si dangereuses et ce qu’il faut vraiment faire pour les maîtriser. Indice : les propositions actuelles ont peu de chances de fonctionner.

Google. Amazon. Facebook. Apple. Nous vivons dans les mondes numériques qu’ils ont créés et, de plus en plus, nous avons peu de chances d’y échapper. Ils connaissent nos personnalités. Ils enregistrent si nous sommes impulsifs ou sujets à l’anxiété. Ils comprennent comment nous réagissons aux histoires tristes et aux images violentes. Et ils utilisent ce pouvoir, qui découle de l’exploitation incessante de nos données personnelles, tous les jours, pour nous manipuler et nous rendre dépendants.

Il y a 4 semaines

CHD demande instamment à la FCC de mettre fin à la discrimination à l’encontre des personnes handicapées par la sensibilité électromagnétique discrimination contre les personnes handicapées par la sensibilité électromagnétique

✍️ Article en anglais

Children’s Health Defense a pris la tête des groupes de défense des droits en répondant à la demande de commentaires de la Federal Communications Commission sur la prévention de la discrimination numérique, en exhortant la commission à tenir compte des personnes sensibles aux ondes électromagnétiques.

« Refuser des aménagements pour cette population croissante de personnes handicapées par le rayonnement électromagnétique va à l’encontre de l’objectif déclaré de la FCC de parvenir à la diversité, l’équité et l’inclusion. Les handicapés du SAMU ne peuvent pas venir aux réunions publiques à cause de la saturation des radiations de radiofréquence, alors nous allons plaider pour eux », conclut Mary Holland, présidente et avocate générale de la CHD

Il y a 4 semaines

Preuves d’un risque sanitaire lié aux radiofréquences pour les personnes vivant à proximité des stations de base de téléphonie mobile : De la maladie des radiofréquences au cancer

✍️ Article en anglais

Voici une revue complète de la littérature scientifique existante qui met à jour les connaissances sur les effets des antennes de stations de base sur les humains.

« Dans les circonstances actuelles, il semble que les experts scientifiques du domaine soient très clairs sur les graves problèmes auxquels nous sommes confrontés et l’ont exprimé par des appels importants (Blank et al., 2015 ; Hardell et Nyberg, 2020). Cependant, les médias, les organisations responsables (Organisation mondiale de la santé, 2015) et les gouvernements ne transmettent pas ces informations cruciales à la population, qui reste mal informée. Pour ces raisons, la situation actuelle se terminera probablement par une crise. »

 

Nos partenaires d'information

Connexion-U est partenaire avec le magazine La Maison saine et écologique. Pour recevoir leur revue de presse, cliquez le lien ci-bas.

Connexion-U est partenaire avec l’entreprise 3E, spécialiste en hygiène électromagnétique.  Nous partageons leur Revue de presse.

Enjeux de démocratie