Humain augmenté: avons-nous le choix ?

Humain augmenté : avons-nous le choix ? Par Sylvie Bergeron, directrice générale de Connexion-UDe plus en plus de consommateurs/travailleurs acceptent de transférer le numérique dans leur corps : gros comme un grain de riz, un implant dans la main ouvre électroniquement la porte de votre maison ou du bureau et peut même servir de carte de paiement ou encore vous enverra une notification de courriel par influx électrique.Aurons-nous le choix de rester un être humain naturel, après demain – on parle de quelques années – lorsque nous pourrons implanter des neurones artificiels supplémentaires à notre cerveau, une banque de mémoire et pourquoi pas, y intégrer notre téléphone intelligent ?Il y a un mot pour décrire ces humains « augmentés » qui surgiront sous peu parmi nous : le transhumanisme. Il fut inventé en 1953, par Julian Sorell, le frère d’Aldous Huxley, auteur du Meilleur des mondes.Nous ne pouvons pas être contre l’idée de rendre nos vies plus faciles et efficaces. Mais l’Intelligence Artificielle, on le...
Read More

Ces enfants du primaire qui apprennent à penser

Petit à petit, les yeux se ferment, les mains se posent sur les genoux, puis les respirations s’approfondissent. Doucement, le calme s’installe. Assis en cercle, les élèves de 5e année de la classe de Marie-Christine Poutré se préparent pour leur atelier hebdomadaire de philosophie. Un oeil s’ouvre, puis un second et un troisième. Maintenant, toute la classe est bien attentive, mais le silence est toujours là. Cette fois, pour écouter. Pour savoir quel thème sera abordé. Mais pas question ici pour l’enseignante de revêtir son habit de maître. Ce sont aux élèves de proposer le sujet de la discussion. Un sujet qui prendra la forme d’une question. Aydin s’empresse de lever la main le premier. « J’aimerais qu’on parle d’amour. Comment deux personnes peuvent-elles se rencontrer et ensuite s’aimer ? » Polina ne tient plus en place. Les idées se bousculent dans sa tête. « Je me demande pourquoi il y a des personnes qui respectent les règlements et d’autres pas. Est-ce qu’il faut toujours les respecter ? » Roni, confiant,...
Read More

La vie après la mort : Une théorie quantique nous éclaire

La grande question de la vie, celle dont nous cherchons une réponse depuis des années : que se passe-t-il quand nous mourons ?Même la science moderne cherche à répondre à cette question. D’où vient la conscience humaine et quelle est son origine ? Est-ce simplement un produit du cerveau, ou le cerveau lui-même est-il un récepteur de la conscience ? Si la conscience n’est pas un produit du cerveau, cela signifie que nos corps physiques ne sont pas nécessaires pour sa continuation ; La conscience peut exister en dehors de nos corps.Poser ces questions est fondamental pour comprendre la vraie nature de notre réalité, et avec la physique quantique qui gagne de plus en plus de popularité, les questions concernant la conscience et sa relation à la physicalité humaine deviennent de plus en plus pertinentes.Max Planck, physicien théorique crédité de la théorie quantique originale (un exploit qui lui a valu le prix Nobel de physique en 1918) offre peut-être la...
Read More

Neuroscience : La nouvelle théorie de la conscience empreinte de spiritualité

Neurosciences: la nouvelle théorie de la conscience est empreinte de spiritualité "La science n'est pas seulement compatible avec la spiritualité. C'est une source profonde de spiritualité." Carl Sagan Article publié dans le Huffingtonpost Québec par Bobby Azarian, docteur en neurosciences SCIENCE - Il semblerait que nous entrions dans une période inédite de l'histoire de l'Homme et de la science: une époque où mesures empiriques et raisonnements déductifs peuvent nous fournir des informations d'ordre spirituel. La récente théorie de l'information intégrée (TII), développée par les neuroscientifiques Giulio Tononi et Christof Koch, décrit la manière de mesurer expérimentalement le degré de conscience d'un système. À ce titre, elle pourrait potentiellement répondre à des questions qui paraissaient autrefois insolubles. Par exemple: "Qui, de la chauve-souris ou du scarabée, est le plus conscient?" De plus, cette théorie suppose que tout système capable de traiter et d'intégrer des informations, qu'il soit organique ou inorganique, observe le monde avec un certain degré de subjectivité. Les plantes, les smartphones, internet et même les...
Read More